Pensées et Violettes, tout savoir sur les Viola

Pensées et Violettes, tout savoir sur les Viola

Les pensées (viola wittrockiana) et les violettes (Viola cornuta), riches d’une large palette de couleurs, sont une aubaine pour conserver des massifs, des pots ou des jardinières colorés tout au long de la mauvaise saison, sur vos balcons ensoleillés ou même à l’ombre. 

Ces petites plantes sont des fleurs d’automne, aussi appelées bisannuelles. Leur cycle de culture est à cheval sur deux années. Les jeunes plants (résistants jusqu’à -25 degrés) sont donc plantés à l’automne, pour qu’ils grandissent et s’épanouissent tout au long de l’hiver, jusqu’au printemps.

La différence est très subtile, presque trop pour qu’on arrive à distinguer parfaitement ces deux variétés de fleurs. Et vous savez pourquoi ? Un indice ….. VIOLA

Pensée et Violette : une même famille

Les pensées et les violettes se ressemblent comme deux sœurs. Il faut dire que ces deux plantes appartiennent à une même grande famille botanique qui comprend plus de 500 espèces: celle des Viola.

La VIOLETTE cornue  se différencie en étant plus petite que la pensée hybride (Viola Wittrockiana). Les fleurs ont une taille inférieure à 3 cm de diamètre. Les nouvelles variétés hybrides sont très précoces et peuvent fleurir dès l’automne.

Les PENSEES  fleurissent tout au long de l’hiver, selon les régions, notamment s’il est assez doux. La précocité dépend souvent de la taille des fleurs. Les plus grandes (diamètres > 9 cm), fleurissent plus tardivement. Les plus florifères, aux fleurs de 7/9 cm de diamètre, sont préconisées pour les massifs.

La vraie différence entre les violettes et pensées :

Les pensées sont toutes des bisannuelles  alors que certaines violettes sont des vivaces* qui reviendront d’années en années.

* Elles peuvent se ressemer d’une année sur l’autre ; peu de violettes sont réellement vivaces. Les plus connues sont  : viola labradorica, viola odorata (Reine Charlotte), viola suavis (violette de Parme).

Et la similitude ? Toutes deux sont des fleurs d’automne !

Conseil de plantation des fleurs d'automne

En pot ou en jardinières,

Plantez vos violas serrées pour obtenir un bel effet.

Vous pouvez ainsi prévoir 6 jeunes plants dans une jardinière de 50 centimètres, en organisant la plantation en quinconce sur deux rangées.

viola-en-jardiniere

Pour des jardinières verticales et des fleurissements verticaux :

Optez pour des sacs fleuris. Chaque pensée ou violette occupe alors un trou et vous pouvez en planter deux sur le haut.

fleurissement-vertical

Pour des massifs :

Dans les massifs, disposez plutôt les soeurs violas en créant de vastes taches de couleurs, contrebalancées par un subtil mariage avec les teintes complémentaires des bulbes ou des primevères. 

Si vous ne plantez que des Pensées (ou que des violettes), : comptez 35 plants par m² environ, distants de 15 centimètres.

En mélange avec des bulbes, placez les en alternance avec les bulbes, moitié bulbes moitié plants pour un résultat équilibré. 

Les viola sont jolies avec :

Associez-les à des bulbes printaniers (narcisses, jacinthes, tulipes…) et à des primevères ( des jardins, Primula acaulis,  Primula elatior)  qui équilibreront la composition en lui offrant davantage de hauteur et de densité.

association-fleur-automne

Un massif

viola-en-massif

Besoin et entretien de la viola

Les pensées et les violettes se plaisent à toutes les expositions, selon les variétés. Leur  sol doit être léger, riche et rester frais. 

Entretien au printemps:

En mai et septembre par temps humide quand les différences entre les températures nocturnes et diurnes sont importantes, l’oïdium (maladie cryptogamique) peut attaquer les plantes.

On le reconnait facilement à la présence d’un feutrage blanc sur les parties aériennes de la plante. Si la pluie se prolonge, déplacez les pots dans un endroit abrité, sous une avancée de toit par exemple. Préventivement en lutte bio, on peut utiliser du soufre micronisé en pulvérisation.

Entretien à l’automne :

A l’automne et par temps sec, même en plein cœur de l’hiver, pensez à arroser régulièrement les jeunes plantes. Soulevez la jardinière, son poids plus ou moins léger vous indiquera si les plantes ont besoin d’un arrosage.

Par des températures en dessous de zéro, les plantes sont raplapla, ne vous inquiétez pas, elles se redresseront d’elles-mêmes dès que températures redeviennent positives.

regle-or-jardinage

Le Guide Ultime pour Jardiner Sans Effort !

Fermer le menu