Salon de l’agriculture : jardiner écolo avec les désherbants naturels

Salon de l’agriculture : jardiner écolo avec les désherbants naturels

Le salon de l’agriculture bat son plein et en tant que jardinerie en ligne dévouée à l’environnement, nous tentons de participer au mieux et à notre échelle à l’écologie et à l’utilisation de produits naturels. 

Dans cet article nous allons vous livrer 6 astuces pour désherber naturellement, sans aucun produit chimique et à petit prix !

Comment lutter contre les Mauvaises Herbes ?

Parler de « mauvaise herbe » devrait être exclu du langage des jardiniers. Et oui, beaucoup de plantes ont des propriétés très intéressantes malgré tout.

Parler d’adventices, semble plus judicieux : une adventice désigne une plante qui pousse dans un jardin sans y être invitée et qui peut entrer en concurrence avec des variétés cultivées.

 

Alors, comment lutter contre ces adventices ?

Six solutions pour un désherbage plus respectueux de l’environnement

Depuis que le glyphosate est classé dans les éléments susceptibles d’être cancérogènes, de nouveaux produits et des recettes de grand-mère sont proposés pour lutter contre les adventices. Le binage et l’arrachage à la main reste le plus sélectif des moyens pour désherber, mais on sait bien que c’est fatigant 😴 

Alors voici nos petites astuces rien que pour vous !

1. Désherbant à l’acide pélargonique.

L’acide pélargonique est une substance issue du géranium. Il a pour propriété de détruire la cuticule cireuse des plantes en les laissant ainsi sans défense aux rayons UV.

L’efficacité de ce désherbant naturel :

  • 85 à 90% par rapport à un désherbant chimique.

Vous trouverez ce désherbant : 

  • dans les jardineries classiques.

Attention :

L’acide pélargonique est une molécule dangereuse pour la peau, les muqueuses, les yeux. Des précautions sont à prendre lors de son utilisation.

2. L’eau bouillante (ou de cuisson)

 

Vous pouvez utiliser l’eau de cuisson de vos pommes de terre par exemple pour éradiquer les herbes indésirables.

Vous trouverez ce désherbant : 

  • dans votre cuisine. 😜

Pas de risques particulier.

3.  Le Traitement thermique :

Un brûleur permet de stresser la plante en la brûlant partiellement entraînant sa disparition. 

Attention : 

Le traitement thermique est à utiliser avec modération et de préférence sur des jeunes plantes car cela peut détruire les micro-organismes utiles à l’activité biologique des sols.

4. Les purins :

Le purin pur d’angélique et d’ortie sont très efficaces.

Pour faire le purin : 

  • 1 kg pour 10 L d’eau à faire macérer pendant une semaine

Le mélange  peut être utilisé tel quel.

Bon à savoir :

Les dilutions du purin d’ortie, plus ou moins importantes, servent aussi d’insecticide ou d’engrais naturels.

5. Le vinaigre blanc avec du gros sel :

D’un côté le vinaigre blanc brûle les plantes et d’un autre côté le sel augmente la salinité et empêche la germination et la croissance des plantes en rendant la terre stérile.

Pour faire votre désherbants naturels : 

  • 2 L d’eau + 400 g de gros sel de mer + 2 L de vinaigre blanc + savon noir (mouillant)
  • Mélanger le tout à appliquer par pulvérisation, par une journée ensoleillée.

Attention :

Il faut éviter de l‘appliquer trop souvent car le vinaigre acidifie le sol et le sel le stérilise empêchant toute vie de micro-organismes utiles à la vie du sol.

6. Bicarbonate de soude

Comme le sel de table, le bicarbonate de soude peut éradiquer les mauvaises herbes. Anti-fongique à une concentration de 0,5%, il devient phytotoxique à une concentration supérieure à 1%.

Utilisation du bicarbonate : 

  • Saupoudrez de bicarbonate de soude les endroits à désherber (environ 20 g/m2) tout en se tenant toujours éloigné des plantes cultivées 🙂

Une dernière astuce pour désherber naturellement ? 👌

En paillant pour ne pas laisser le sol nu, on limite le développement des plantes indésirables.
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le Guide Ultime Pour Un Jardin Fleuri en Plein Ete

Fermer le menu